Menu

Textes

CYCLE SAXIFRAGE (en cours)

Le mot saxifrage vient du latin saxum, le rocher et frangere, briser. Ces plantes rupicoles sont en effet connues pour leur capacité à s’installer dans des fissures de rochers. Elles se font d’ailleurs parfois appeler Casse-pierre ou Perce-pierre.

SAXIFRAGE est un projet d’écriture arborescent. Une recherche vaste et au long cours qui se garde de prendre racine, et se diffuse sous diverses formes au gré de rencontres, envies, opportunités de déplacement…

De Bolungarvik à Rio de Janeiro, en passant par Saran et Rennes, SAXIFRAGE est une réflexion biologico-politique sur nos modes de vie contemporains. Puisant d’abord dans les informations reçues sur d’importants mouvements sociaux, politiques et économiques dans le monde, et s’appuyant ensuite sur un système d’immersion physique plus ou moins prolongé dans différents milieux, pays, état, le projet développe une recherche dramaturgique et littéraire en liens étroits avec la composition musicale.

Résidences :
- Islande (juillet/août 2015) – voyage de recherche dans les fjords du nord de l’ouest de l’Islande, dans la cadre du dispositif « Partir en écriture » du Théâtre de la Tête Noire (Saran). Avec l’accueil en résidence de Listhus, à Olafsjordur.
- Rio de Janeiro (octobre 2015) : résidence de recherche et d’écriture à l’invitation du Consulat de France et du festival Tempo de Rio.
- Théâtre du Cercle (novembre 2015/mai 2016) : COMPILATION ; expérimentations textuelles, gestuelles et sonores à partir des matériaux compilés lors des précédentes résidences. Présentation du travail le 13 mai 2016 au Théâtre du Cercle (Rennes).`

TEXTES :
- JE/MANIFESTE (essai sur LA MOTTE), essai choral philosopico-politique
-  Croisades , projet de texte jeune public
- Vie et mort d’Ertmund Goetells, poète maudit et piètre fornicateur, saga.